Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login

Recherche

Recherche Avancée

Voiture américaine :

L'automobile américaine

Les années soixante à soixante-dix aux États-Unis ont connu un essor particulier tant du point de vue social et économique que du point de vue automobile.

Berceau du mouvement hippie, de contre-culture et du Rock’n’roll moderne , cette décennie a vu naître une automobile nouvelle génération et beaucoup plus mirobolante que celle des années cinquante, avec qui la rupture s’est fait de façon très nette par un style plus puissant , plus sportives ,et plus esthétiques.

Les sixties sont la période des plus grandes avancées technologiques tel que la conquête spatiale sur la lune. Cette époque nous présente toute l’arrogance américaine sur 4 roues avec des modèles les plus novateurs qui viennent de se populariser au travers des contres-cultures américaines , mais aussi grâce au génie des ingénieurs de l’époque qui vont propulser l’automobile américaine au summum de l’automobile international avec l’utilisation de moteur plus performant tel que le célèbre V8 qui viendra sublimer la plupart des productions des années 60.

Un des styles les plus particuliers qui émerge de cette partie de l’histoire est surtout les Muscles Car, concept qui propose de mettre des moteurs surpuissant de style V8 en général sur des voitures très légères. Au début de la décennie le moteur était placé à l’arrière afin de propulser la voiture encore plus rapidement, mais c’est après la parution d’un livre sur le danger que cela représentait que ce système est abolit et remplacé par une mise en place du moteur sous le capot avant de la voiture. Ce style vient servir la volonté des baby-boomers de ce séparer de la génération de leur parents qu’ils considèrent comme révolue et démodée.

Plusieurs constructeurs automobile américaine décident de participer à ce tournant de l’histoire et de créer la leur par l’intermédiaire de véhicules américains voués à transmettre aux générations futures un héritage culturel.

La production de ces véhicules se fait comme depuis 1910 à la chaine, qui inspiré du taylorisme sera initié par Henry Ford et utilisé par tout les autres constructeurs trouvant cette façon de travailler judicieuse pour pouvoir réduire les coûts de production et le non professionnalisme des ouvriers de l’époque en leur incombant une tâche simple, répétitive avec une cadence régulée par la machine même.

Les acteurs principaux de cette révolution automobile americaine :

Ford : a un nouveau vice directeur en 1960 Lee Lacocca qui décide de rajeunir la marque à l’image veillissante avec des modèles plus extravagants afin de s’adapter aux demandes des enfants du baby-boom qui sont bien plus nombreux que leurs aînés et surtout bien plus attirés par des produits sensationnels et aguicheurs. En 1960 on va avoir tout d’abord la création d’un modèle initié par Robert McNamara , la Ford Thunderbird de 1960 reconnaissable avec ces feux arrières très impressionnants, ses lignes très sixties qui en a fait rêver plus d’un, lors de sa présentation . Par la suite, Lacocca apporte au monde de l’automobile un de ces plus précieux bijoux, la toute première Mustang en 1964, il a, d’une certaine façon, réinventé l’automobile americaine pour les jeunes avec cette nouvelle petite voiture americaine sportive séduisante, accessible et différente des voitures à papa de l’après guerre. Par la suite le monde est témoin d’un autre événement avec la création de la fameuse Mustang 1967 équipée d’un nouveau bloc 390ci de 320 chevaux et du carburateur Holley. C’est la voiture qui aura séduit le plus grand nombres d’amateurs et laissé une réelle trace pour les générations à venir. Sur la même lancée, c’est en 1968 que Ford produit la fameuse Ford Mustang GT390 que pilotait Steeve Mac Queen dans le film Bullit, motorisé par un puissant V8 de 390ci , une des allures les plus ravageuses et une sensation de puissance lorsqu’on l’a conduit . Et puis enfin , c’est en 1969 que la Ford Mustang Boss 302 fait son apparition avec un moteur qui en ferait danser plus d’un grâce à la mélodie de ce dernier digne des plus grandes musiques Rock’n’Roll.

Chevrolet : apporte également une part non négligeable à cette révolution automobile  avec tout d’abord la Chevrolet Chevelle de 1964  qui devient de plus en plus rare à trouver mais dont les hautes performances contrastent  avec son allure bien plus timide.  Dans la même année, est créée la Chevrolet Corvette Grand Sport qui mettait tout le monde d’accord concernant les performances de son puissant moteur lors des courses automobile avec comme seule imperfection, sa tenue de route, mais qui malgré tout, faisait la fierté de Chevrolet sur le circuit. L’année 1966 a été particulière pour Chevrolet ,la mise en marché de ses Corvette avec 5 choix de moteurs dont la célèbre 427, lui a permis de s’affirmer sur le marché de la concurrence ou Ford régner en maître avec sa Mustang. Une des voitures mythique de Chevrolet a été la Chevrolet Camaro de 1969 qui est une des Muscles Car les plus sportives modifiées davantage par le préparateur Yenko qui a su lui ajouter une  touche d’excellence ravissant tous ces fans.

Chrysler : a pour sa part contribué de façon non négligeable à l’automobile americaine des années soixante avec pour modèle principal la Chrysler Imperial, Le Baron de 1960, qui a su impressionner avec son design et son look très massif et la pluralité de ses détails comme les logos Imperial parmi d’autres. C’est en novembre 1961 que Chrysler prend réellement son envol, après avoir débauché le célèbre designer Elwood Engel de son poste chez Ford, pour s'occuper du rajustement de style de la marque. Son premier bébé fut l’Engelbird en 1963 et pour le reste de la décennie , Chrysler continuera a fabriquer les séries 300 très populaires.

Pontiac : qui est une des filières de General Motors a  quant-à-elle, fait dons d’un des tous premiers Muscles Car : la Pontiac GTO qui, malgré l’interdiction en vigueur sur les véhicules americains, est équipé d’un moteur surpuissant de 360 cv bien qu’elle fut considérée comme une voiture de format intermédiaire avec un poids relativement léger .

Cadillac : a également participé aux années soixante avec des modèles de voitures americaines un peu moins mirobolants que ceux présents sur le marché avec la Cadillac DeVille Convertible de 1967 ,adaptée aux amateurs  aimant conduire avec  les cheveux dans le vent .

Buick : a également son mot a dire et même a redire avec la fabuleuse Buick Riviera de 1964 qui est motorisée avec un V8 de 425ci ainsi qu’une boite automatique trois rapports. Dès 1966, une nouvelle génération de Buick Riviera voit les jours aux fausses allures de Muscles Car mais très puissantes pour autant avec un moteur V8 455 ci , non déplaisantes pour les amateurs .

Dodge : fait une modeste contribution à l’automobile americaine de cette époque, mais tout de même intéressante avec la Dodge Charger qui, à l’image d’un monstre puissant et des plus agressifs, vient se faire une place dans la folle catégorie des Muscles Car.

Shelby et Ford : C'est l'une des associations les plus merveilleuses pour l’automobile en amerique des sixties avec la création  de plusieurs modèles qui ont mis en extase plus d’un amateur avec un style raffiné , sexy et sensuel et qui ont traversé l’histoire pour nous faire partager la leur . Tout d’abord, on va avoir la Shelby GT350 Hertz équipé d’un V8 de 7.4 l de 305 cv ( ou 449 cv avec le compresseur Paxton) ,pouvant propulser ce merveilleux engin à plus de 200 km/h . Dans la même lignée , on va avoir la Shelby GT500 , machine surpuissante dite ‘’ king of the road ‘’ a de quoi faire des frissons dans le dos. Cette routière americaine des années 60 est équipée d’un moteur V8 de 7 litres intégré dans  une élégante carrosserie digne de sa célébrité auprès de fans inconditionnés  qui ont su l’aimer et la chérir jusqu'aujourd’hui. Autant dire qu’elle se laisse aimer facilement . Une des pièces maitresses de cette merveilleuse association  et comme je vous le laisse deviner , le modèle Eleanor (GT500e) présente dans le film ‘’ 60 sec chrono’’ qui est plus puissante avec un moteur V8 a plus de 700 cv grace au Nitrous et modifié au niveau de la face et de la couleur .Et pour cloturer cette décennie en beauté , Shelby nous présente la Cobra 427 , une des voitures americaines de séries , qui , de nos jours reste encore des plus performantes avec son moteur V8  427(6.9 l ). Son poids super-plume lui permet de décoller de 0 à 100 en 4.6 seconde et pouvant atteindre une vitesse de 266km/h. Produit a seulement 306 exemplaires, il sera difficile de se procurer l’originale.

Toutes ces innovations tant techniques qu’esthétiques ont su conférer aux années suivantes une transmission culturelle qui a influé sur les modèles des années suivantes.

Comme vous avez pu le constater tout au long de cet exposé ,les fabuleuses création de tous ces constructeurs d’automobile américaine, nous permettent à nous , passionnés inconditionnels, de prendre part à l’histoire grâce à ces monuments du passé et d’y ajouté la notre afin d’enrichir celle de l’humanité .  La société Sylc Export a été créée dans le but d’être l’entremetteur entre les passionnés d’aujourd’hui et leurs âmes-sœurs du passé avec une équipe de professionnels  à votre service qui mettront en synergie l’ensemble de leur expérience afin de promouvoir le mariage historique de l’homme avec la machine dans une ambiance de confiance, de sûreté, mais avant tout, de partage.

Pour en savoir plus :

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter