Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login

Recherche

Recherche Avancée

Ford Motor Company

La société de voitures américaines Ford Motor Company est le fruit du révolutionnaire Henry Ford, père fondateur d’une nouvelle ère dans l’automobile mondiale.

Afin de concrétiser son incroyable projet, il fait appel à Malcomson, une connaissance rencontrée lorsqu’il travaillait chez Edison Illuminating Company en tant qu’ingénieur mécanicien.

Avant d’ouvrir la Ford Company, Henry subit plusieurs échecs, mais ce qui lui permettra de réussir, c’est sa ténacité sans limite et son envie de réaliser pleinement son rêve, celui d’une voiture pour le plus grand nombre. Cette homme doit une majeur partie de son succès à l’installation d’une chaîne de production originale dans le monde de l’automobile: le mode de développement appelé “fordisme”, emprunte fortement du taylorisme. Cette pratique sortant de l’ordinaire à pour objectif de rationaliser le travail et de le standardiser, le tout avec un salaire des plus généreux pour son époque. Le but de cela n’est pas, comme tout le monde le croyait à première abord, d’accroître le pouvoir d’achat de la classe ouvrière pour la transformer en une classe moyenne, mais plutôt de fidéliser les employés à revenir tout les jours à l’usine au lieu de former d’autres employés qui s’avérait plus coûteux. Ce gest viendrait contrer un mouvement d’absentéisme grandissant dans l’industrie américaine, ainsi que pour motiver les troupes à conserver une efficacité envers leur travail répétitif et monotone.

Avant de devenir réellement la Ford Motor Company, la société s’appeler la Ford et Malcomson LTD, elle changea de nom le 16 juin 1903 lorsque sa direction a été reprise par John.S.Gray, président de la banque germano-américaine qui investit dans l’entreprise pour la sauver de difficultés financières causées par le modèle A de Ford qui n’a pas engendrer l’engouement attendu. Ford devient directeur seulement en 1906. Afin d’embellir l’image de la société, ce dernier fait participer à des courses automobiles son fameux modèle 999 construit en 1901 ainsi que le modèle Arrow, telle que celle du Lac Sainte-Claire où ce dernier bat le record mondiale de vitesse terrestre. La compagnie prend de plus en plus d’ampleur dès 1906 avec des profits grandissant notamment grâce au modèle B et au modèle K. La Ford T introduite en 1908 est la pleine réalisation du but tant espérée par son directeur. Cette dernière, étant vendu à prix réduit d’une année à l’autre, fait de celle qu’on appelait la Tin Lizzie, la voiture du peuple américain, équipant près d’un foyer sur deux parmi les automobilistes. La Ford T a permis aux américains des années folles de se fournir une automobile à bas prix afin de faire parti de se phénomène de mode. Ce modèle a permit de plus à Ford d’envahir la plupart des villes du continent américain et même plus, s’installer en Amérique du sud dès 1909, en Europe en 1911, et même l’Australie en 1925.

La compagnie n’est pas seulement axée sur l’automobile, mais également sur le marché de l’armement ou encore avec des sous-marins ainsi que des chars, des avions et des ambulances, ce qui permettra aux alliés de se défendre contre l’Allemagne. Vers la fin de cette première guerre mondiale, Ford Motor Company va se lancer également dans la production de camions et de tracteurs. Elle ira même s’installer sur le marché de l’aéronautique, mais ce fut un des rares échec de la firme à cause de la crise de 1929. Le fils prodige de Henry Ford, Edsel remplace son père à la direction de la compagnie qui a du mal à évoluer dans un monde où tout va très vite, mais ce dernier garde toujours quelques ficelles dans ses mains.

Ford est devenu le héro de la guerre et même une source d’inspiration pour de nombreux constructeurs tel que Citroën en Europe qui vient le talonner de près en 1929 et même pour l’URSS. Cette popularité se paye rapidement et Ford voit ses ventes se multiplier par dix en trois ans. La dix-millionième voiture du fabricant sera inauguré le premier janvier 1925. 

Entre 1927 et 1930, la société investit de plus en plus dans les villes de l’Europe comme Cologne et Bordeaux ainsi que Dagenham en Grande-Bretagne. Henry Ford entretient de très bons rapports avec l’union soviétique où il décide de créer, avec la collaboration d’un homme qui deviendra plus qu’une relation professionnelle, un ami, Serguei Dyakanov, une usine nommée GAZ qui est basé totalement sur le modèle Ford. Les voitures produites dans cette usine sont presque identiques à celles produites de l’autre coté de l’Atlantique. Le phénomène Ford bat à plein régime et le 18 janvier 1937, la Marque fête sa 25 millionième voiture.

Digne fils de son père, Edsel fonde la marque Mercury de luxe.

Lors de la seconde guerre mondiale, la Ford Motor Company alimente les différents parties antagonistes avec ces usines en Allemagne et en France pour motorisé la Wehrmacht et de l’autre coté, elle fabrique des jeeps, des moteurs d’avions,des chars ainsi que des bombardiers pour l’armée américaine et en URSS des camions militaires pour l’armée rouge. Ford n’assume pas et renie les faits, malgré des preuves montrant, une exploitation des prisonniers de guerre.

La Ford Motor Company de l'après-guerre:

Après la mort de son fils par un cancer foudroyant de l’estomac, Henry reprend la présidence de la compagnie en attendant la relève par son petit-fils Henry II en septembre 1945. Deux ans plus tard, le Che Guevara de l’automobile américaine s’éteint à l’âge de 83 ans, le 7 avril 1947.

Le nouvel héritier va savoir s’entourer de bonnes personnes pour rebooster la firme et l’étendre encore plus loin. Et c’est ainsi que le continent africain va avoir l’honneur d’accueillir elle aussi une usine de fabrication de moteur à Port-Elizabeth et par la suite une chaîne de production à Pretoria dès 1968.  

Jusqu’en 1964, la Ford Motor Company subit de lourdes pertes financières à cause de la gamme vieillissante proposée par le fabriquant et subit une conséquente réorganisation et décentralisation. Et pour se relever de tout cela, Lee Lacocca le sous-directeur, va administrer une révolution dans le design ancestrale de la société, en mettant au point un engin indémodable, le trans-générationel modèle Ford Mustang. Celui-ci fut un tabac dans l’industrie automobile, Lee Lacocca poursuivi ainsi le rêve du défunt fondateur de la compagnie. Les ventes de cette dernière explose et met en déroute tout la concurrence qui ne sait plus quoi faire pour concurrencer la tornade Mustang. Les actions, proposées après l’ouverture de son capital au public en 1956, décollent littéralement.

Le groupe profite de cette période pour s’étendre de plus en plus dans le monde.

L’année 1979 marque l’entrée de Ford dans le capital Mazda dont elle devient le premier actionnaire en 1996 avec 33,4% des parts.

Dans les années 90, la compagnie acquiert Aston Martin, Jaguar, ainsi que la marque Volvo puis Land Rover en 2000. Par la suite, la société se défait au fur et à mesure de ces acquisition à cause de difficultés financières pour arriver en 2010, réduit à seulement la marque Ford d’origine ainsi que Lincoln. En novembre de la même année, Ford revient à 3,5% dans le capitale de Mazda Motor.

Malgré toutes ces périodes de crise, la Ford Motor Company est une des société actuelle qui propose des modèles de qualités, pourvu d’avancées technologies au goût du jour. Elle sait répondre aux attentes de chacun avec une très forte diversité de modèles qui s’adapte à chacun pour un confort sans pareil allié à une tenue de route, pour faire de chaque trajet un moment de plaisir à partager en famille.  

 

LIRE PLUS

LIRE MOINS

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter