Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login

Recherche

Recherche Avancée

Mercedes

La société d’automobile Mercedes-Benz fut fondée en 1926 par l’association de trois compagnies différentes. Tout d’abord, il y a la Daimler-Motoren-Gesellschaft, créée par l’inventeur Gottlieb Daimler, Wilhelm Maybach et le fils du premier, Paul Daimler. La seconde est la nôtre, une marque commerciale d’un grand concessionnaire français de la DMG, dirigée par Emil Jellinek.

La troisième est la compagnie automobile Benz & Cie de Karl Benz. Ils mirent leur génie en commun afin de devenir les leaders du marché européen et éviter de sombrer lors de la crise économique des années vingt. La première voiture de notre marque créée en commun, fut la fameuse voiture à compresseurs. Les ingénieurs, à la base de ses performances incroyables, ne sont autres que le très connu Ferdinand Porsche et le génie Hans Nibel. Ils mirent au point également la très célèbre SSK.

Ce coupé sport n’existe qu’en 36 exemplaires différents, ce qui fait de lui, la seconde voiture la plus chère du monde. Grâce aux compétences de leur motorisation, les bolides de cette fameuse marque remportent énormément de courses à travers toute l’Europe et sont même choisis pour transporter les grandes figures politiques de l’époque. En décembre 1928, Ferdinand quitta le groupe pour monter sa propre marque, laissant ainsi à Hans l’unique responsabilité du bureau de recherche de Mercedes. Ce dernier continua de développer de façon incroyable la puissance et la qualité des trains roulants de la marque, notamment du fait qu’il reçut une aide de l’état dirigé par Hitler afin de montrer la supériorité des sociétés allemandes dans le marché d’automobile. C’est dans ce contexte qu’il créa la “W25” au début des années trente et la “W 154” vers la fin de la décennie. Toutes les deux remportèrent la majeure partie des compétitions du moment à des vitesses encore jamais vues sur le circuit. En plus de ces voitures sportives, la firme fabriqua également quelques modèles de luxe tels que la “500K” entre 1934 et 1936, dessinée par le styliste Friedrich Geiger.

La seconde ligne est la “770”. C’était la voiture officielle de la plupart des gouvernements européens grâce à sa magnifique carrosserie, mais également grâce à son moteur huit cylindres développant 150 kW à 2800 tr/min, le tout relié à une boite manuelle à quatre vitesses. Elle évolua sous deux séries différentes, la “W07” entre 1930 et 1938 et la “ W150” de 1938 à 1943. Ce fut la voiture la plus chère de son époque, utilisée de plus par Hitler lors d’une parade peu avant la Seconde Guerre Mondiale. Un autre modèle fut créé au même moment, la “ Mercedes 170”. Elle fut produite entre 1936 et 1942 puis de 1946 à 1953, comme figurante de la gamme tourisme de la compagnie. La production de voitures civiles fut néanmoins ralentie de façon considérable lors de la période des hostilités du fait qu’elle se devait de produire des camions pour l’armée du Reich. En 1942, ses usines furent totalement détruites, obligeant ainsi la société à concentrer ses activités vers d’autres secteurs tels que la bicyclette. 

La production d’automobile ne redémarra qu’en 1946 avec la reprise de la “170V”, présentée désormais comme une berline avec un moteur à quatre cylindres et reposant sur un châssis en X. Elle se déclina dans les années suivantes sous la “170D et 260D”. A partir de 1951, la compagnie rafraîchit sa gamme de luxe avec la “220 et 300”. L’année suivante, elle développa la “300S” dans le but de l’utiliser sur les circuits de courses. A la suite de son succès en compétition, la société décida de fabriquer en série la “ 300SL”, très célèbre pour ses ouvertures de portes en papillon, qui la firent rentrer dans la légende automobile. Ce fut également le premier modèle en série de la marque qui fut équipé du système d’injection, lui permettant d’atteindre les 260km/h en pointe. Dès 1953, la marque proposa des voitures plus classiques telles que la “Mercedes-Benz 180 Ponton” et en 1955, la “190 SL”. Cette dernière était une dérivée de la “300SL” et fut construite pendant 11 années consécutives. La modernisation de la compagnie débuta avec la “220” créée en 1959” avec deux autres déclinaisons, la “220S” et “220SE”. Deux ans après, la société décida de lui ajouter deux versions plus luxueuses, la “300SE” et la “300SEL”. La gamme inférieure était composée pour sa part de la “190, 190c, 190 DC, 200, 200D et 230”. A partir de 1961, la marque lança des modèles coupés et cabriolets dessinés par le designer Paul Bracq et cela, jusqu’en 1971. Le millésime de 1963 célébra l’avènement de la “600”, qui fut la voiture de toutes les stars, des chefs d’états et même du pape. Elle sera produite pendant 18 ans. La même année, débuta la nouvelle ligne appelée “Pagode” avec la “230 SL”, venant remplacer la “190SL”. Elle évolua par la suite sous l’appellation “250SL” puis “280SL”. En 1964, commença la nouvelle gamme basse avec la série W114 et W115 pendant plus de 10 ans.

Dès 1965, apparaît la nouvelle gamme “S” dessinée à nouveaux par Paul Bracq. On y dénota un style très pur avec la fameuse “Mercedes 300 SEL” et la “250S/SE” ou encore la “280S/SE/SEL”. Elles constituèrent la gamme jusqu’en 1972 et furent remplacées par la nouvelle série W116. En 1975, la fameuse limousine “300SEL” fut remplacée par la “450 SEL”, qui conserva la même motorisation. La série “W 123” apparaît en 1976 afin de renouveler la gamme basse. Elle donna une réputation de qualité et de fiabilité hors du commun à la marque. Une crise pétrolière dans la fin des années 70 obligea la marque à réduire le poids de ses véhicules et c’est ainsi que fut créée la nouvelle série “W126”. C’est seulement à partir de 1983 que la société proposa des véhicules de petites tailles avec la “190” et “190 C”. Elles furent d’ailleurs produites jusqu’en 1993. La série “W 124” viendra remplacer la “W 123” en 1985 afin de faire peau neuve à la gamme. En 1989, ce fut à la série “W 129” de rentrer sur le marché avec un choix de moteurs partant du six cylindres au V12 de la “600SL”. Malgré son incroyable popularité, il sera tout de même arrêté en 1999 pour être substitué par la magnifique “Mercedes-Benz SL 55 AMG”. Différentes classes furent vendu par la compagnie depuis le début des années 90 avec la “CL”, qui fut fabriquée entre 1992 et 2014. La très célèbre “SLK” sera fabriquée de 1996 à 2016. En plus de sa gamme classique, d’autres classes sont fabriquées pour la gamme de 4x4, avec notamment la “GL” de 2006 à aujourd’hui. Elle devient “GLS” à partir de 2015 pour marquer le changement de style. Il y a également la classe “GLK” qui fut fabriquée pour la même gamme de 2008 à 2015. Il ne faut pas oublier de préciser que la marque a proposé tout au long de son histoire, de divers utilitaires dont des autobus (classe O), des camionnettes (classe V) ainsi que des camions (classe L et LP).

A l’heure actuelle, on recense désormais dans le catalogue de cette société, la classe “A” sous forme de compacte, la classe “CLA” en tant que berline dérivée de la “A”, “GLA” pour les SUV, la classe “C” pour les coupés, breaks et berlines, la “E” pour la gamme de berline routière, la classe “S” pour les limousines, la “CLS” pour le mixte entre la berline et le coupé, la “GLS” pour les 4x4, la “SL” pour les coupés sportifs et la magnifique classe “AMG GT” pour la gamme prestigieuse de sportives de la marque.

Mercedes-Benz est à l’heure actuelle, l’une des plus grandes compagnies automobiles au monde grâce à une fiabilité sans pareille, un design bien peaufiné, des lignes acérées, des éléments technologiques derniers cris ainsi qu’une variété incroyable de modèles différents, couvrant ainsi toutes les gammes du marché automobile avec une qualité à l’épreuve du temps.

“The best or Nothing”.      

LIRE PLUS

LIRE MOINS

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter