Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login

Recherche

Recherche Avancée

Muscle car 

La “Muscle Car” est une catégorie de voiture américaine née officiellement dans les années soixante. Afin de se définir en tant que telle, un véhicule se doit d’être de petit calibre mais avec un moteur disproportionné.

Elle doit sa naissance aux enfants de l’après-guerre qui souhaitaient se séparer de cette image dépassée de la voiture de papa, et qui commençaient a modifier la frêle carrosserie de ces anciennes. Pour poursuivre cet élan de mode, les constructeurs décidèrent vers la fin des années cinquante de proposer des véhicules équipés d’un puissant V8 et de suspensions renforcées. Il faut attendre les années soixante pour qu’ils se lancent enfin dans l’association détonante de leurs modèles les plus légers avec les moteurs les plus performants du marché tel que le V8  “big block”, qui est un moteur avec une cylindrée supérieur à six litres, qui permet d’obtenir un rapport entre le poids et la puissance de 5kg pour 1 cv. Puisqu'elles utilisent uniquement des pièces fabriquées en série et en très grande quantité, ces voitures très performantes sont vendues à des prix abordables pour permettre à tous ceux qui le désirent d'acquérir un de ces bolides. Ces engins sont parfois tellement puissants, que les sociétés les déconseillent pour la route. Cette catégorie sera à son apogée entre 1964 et 1974.

Les patrouilles de police vérifiaient souvent ces Muscle Car en général, souvent conduites par des rebelles, adeptes de courses sur les grandes rues des villes telles que Détroit, qui est considérée comme le fief d’affrontements entre les différentes Muscle Car dans des courses d’accélération sur des artères comme la très connue WoodWard Avenue tout les samedis soir.

La marque Oldsmobile et Cadillac sont les précurseurs de cette course à la puissance engendrés par les Muscle Car en installant des V8 à haute compression sur certains de leurs modèles dès 1949. Cadillac reste en tête du peloton jusqu’en 1951 avec un véhicule poussant à 160 cv, mais c’est sans compter sur Chrysler qui vient lui voler la vedette avec son puissant V8 Firepower à culasses hémisphériques et culbuteurs croisés fort de ses 180 cv. Comme quoi, c’est dans l’adversité que l’on grandit,et c’est ainsi que vers la fin des années cinquantes, on trouve sur le marché des moteurs développant plus de 350 cv avec une cylindrée en surcroissance. Chaque année, le record devient de plus en plus incroyable, et cela n’est pas donné à tous, de pouvoir profiter d’un bolide de ce genre. En effet, à cette période, le prix de telles voitures ayant flambé, uniquement à une clientèle de choix avait la possibilité de posséder un de ces engins.

La première de la catégorie serait véritablement la Chrysler C-300 qui vient surprendre en dépassant la barre significative des 300 cv et qui, malgré tout, propose une très bonne tenue de route à haut régime. C’est le patriarche de la catégorie qui, décliné sous différentes lettres ,pousse jusqu’à 400 cv sur sa version 300F de 1960 avec des options haut de gamme telle qu’une boite automatique, des sièges et des vitres électriques ainsi que la direction assistée.

Les modèles les plus emblématiques qui ont donnés à cette catégorie de Muscle Car, ces plus belles notes de prestige sont :

  • La Chrysler 300F 1960 6,8L de 400 cv;
  • La lady du groupe, la Shelby GT 500 428ci Cobra-Jet 1967 7L de 406 cv;
  • La Pontiac GTO 1967 6,9 de 370 cv;
  • La AMC Javelin 1968 6,4L de 330 cv;
  • La puissante Dodge Super Bee 1968 7L de 425 cv;
  • La Pontiac Firebird 1968 5,7L de 330 cv;
  • La fameuse concurrente de la Mustang, la Chevrolet Camaro 1969 7L de 430 cv;
  • La monstrueuse Dodge Charger 1969 7L de 425 cv;
  • Le bébé de Bunkie, la Ford Mustang 1969 Boss 429 7L de 375 cv;
  • Chevrolet Camaro 1969 7L de 430 cv;
  • La démoniaque Dodge Coronet 1969 7,2L de 440 cv;
  • Oldsmobile 442 1969 7,5L de 380 cv;
  • Plymouth Barracuda 1969 7L de 425 cv;
  • Pontiac Trans-am 1970 6,6L de 345 cv;
  •  Pontiac Firebird 1969 5,7L de 335 cv;
  • La ravageuse Chevrolet Chevelle SS 1970 7,4L de 450 cv;
  • Buick GSX 1970 7,5L de 360 cv;
  • Dodge Challenger 1970 7,2L de 425 cv;
  • Ford Torino 429 ci Cobra-Jet 1970 5,7L de 370 cv;
  • Mercury Cougar Eliminator Cobra-Jet 1970 7,2L de 365 cv;
  • Et la Ford Falcon 1973 5,8L de 350 cv.

 

Cette catégorie suscite hélas la véhémence des assureurs à cause du danger qu’elles représentent, et ils décident d’augmenter les prix de façon considérable afin de dissuader les consommateurs. En plus de cela, un projet de loi sur la pollution est admis par le congrès américain, il s’appelle “Clean Air Act” et stipule que chaque véhicule doit obligatoirement produire de très faibles émissions de gaz polluant et qui à l’inverse se verrait sanctionner d’amandes très onéreuses. Le coup de grâce est porté par le choc pétrolier de 1973 qui fait exploser le prix de l’essence et remet au goût du jour les pony-cars beaucoup moins gourmandes que les Muscle Car. Seulement la pin-up de la catégorie, la Ford Mustang Shelby GT500 Eleanor qui survivra à la crise.

La nostalgie de ce type de bolide pousse les fans à mettre la pression aux constructeurs qui vont les ressusciter au début du 21ème siècle et c’est Ford qui ouvre le bal avec sa Mustang GT Premium Cabriolet et son V8 de 300 cv, viens après la Shelby GT 500 qui passe de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes grâce à son V8 de 5,4 L suralimenté et ces 32 soupapes, Ford continu par la suite, en association avec le preparateur Saleen, la confection d’autres modèles incroyables tel que la Saleen S281 et son magnifique kit de carrosserie étudié en soufflerie, et une grande partie de la voiture est revue pour assurer une maniabilité de l’engin même pour sa version la plus terrible, la Extreme de 550 cv qui dépasse largement la Supercharged de 435 cv. Chrysler la suit au pas avec sa Dodge Charger SRT Hellcat désignée comme la berline la plus puissante du monde avec son 6,2 L à compresseur et sa bagatelle de 707 cv le propulsant à plus de 328 km/h sur la piste. Cette version endiablée présente un look très agressif avec des pneus Pirelli P Zero, puis la Challenger aura également droit à sa résurrection sur le même style. La General Motors ne se laisse pas en arrière et nous remodernise une magnifique Chevrolet Camaro Concept et son V8 developpant 426 hp.

Ces voitures profitent des meilleurs pièces du marché, vous pouvez trouver des merveilles comme en plus des V8 big block, des carburateurs Holley avec la pipe en aluminium, des levier Hurst, des freins Brembo, des suspensions Koni, des échappements Doug Thorely ou bien des jantes Atlas en alumnium. C’est le style de voiture qui profite de toutes les avancées technologiques de son époque, et dès que l’on ouvre le capot, on peut admirer un magnifique paysage automobile dessiné par des Picasso au pinceau mécanique. Il suffit par la suite de tourner la clé de contact pour se faire bercer par le rugissement de la bête qui se laisse dompter plutôt facilement pour son gabarit. La Muscle-Car est la pierre angulaire de l’automobile américaine, et chaque sensation qu’elle procure est unique en son genre. Les faits parlent d’eux même, ce sont les voitures les plus convoitées du marché et c’est incroyable de voir comment ces engins représentent à eux seuls, une si grande réalisation en terme de performance, de l’époque dans laquelle nous avons eu la chance de les voir apparaître. Il est à portée de tous de pouvoir revivre toutes ces incroyables sensations à bord du navire qui vous fera chavirer, alors lets go.                             

LIRE PLUS

LIRE MOINS

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter