Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login

Recherche

Recherche Avancée

Oldsmobile est une société de construction automobile fondée en 1897 par Ransom Eli Olds. Ce dernier est né à Geneva dans l’Ohio en 1864. Fils d’un forgeron, il rejoignit son père dans son entreprise de Lansing au Michigan lors de son adolescence. Son puissant caractère et sa maturité hors norme, le propulsèrent à la place de directeur dès ses 21 ans.

L’histoire de cet homme avec l’automobile débuta véritablement en 1887 avec son fameux véhicule “Steamer”, hélas bien trop lourd. Il ne laissa pas tomber l’affaire pour autant et revint à la charge en 1892 avec une autre voiture composée de deux moteurs à vapeurs, pour un total de 4 ch. Par la suite, il s’unit avec un certain Franck Clark afin de créer un nouveau modèle. Eli s’occupe de la partie technique et Franck de tout ce qui touche à l’argent. Ce fut 5 ans après qu’ils fondèrent la Olds Motor Company, qui devint peu de temps après Olds Gasoline Engine Works, après avoir été fusionné avec l’entreprise de son père.

La firme ne fabriquait pas plus d’une dizaine de véhicules par millésime jusqu’en 1899, où elle obtint de Samuel Smith, un magnat du cuivre, le financement nécessaire au développement d’une usine supplémentaire dans la même ville de Détroit. Le sort s’acharna contre la nouvelle entreprise, qui brûla en mars 1901. Un seul véhicule fut miraculeusement épargné par les flammes, le fameux 1901 Oldsmobile Model R Curved Dash. La marque ne se laissa par pour autant décourager, et revint à la charge en produisant cette voiture à 5000 exemplaires sur trois ans. Son moteur de 4,5 ch et son prix de 650 dollar lui permirent de devenir la première voiture de série dans l’histoire de l’automobile américaine. Ce modèle a battu d’ailleurs le record du mile lancé en 1903. La société emménage toutes ses succursales à Lansing en 1904. En cette même année, elle troqua le mélangeur de sa motorisation pour un carburateur Holley et créa le Oldsmobile Light Wagon Model 6C ainsi que le Oldsmobile Light Wagon.

Elle continua de développer d’autres modèles afin de d’élargir l’éventail de sa gamme avec le Oldsmobile Light Wagon Model N, le Oldsmobile Light Wagon Model H, le Oldsmobile Light Wagon Model A et le Oldsmobile Light Wagon Model B. Smith imposa la fabrication de modèles plus sophistiqués mais dont le prix atteignait les 4200 dollar. Une telle décision entraîna la marque vers de profonds abîmes, dont elle fut repêchée par la General Motors en 1908. Cette dernière fut créée par William C.Durant en septembre de la même année. Le directoire du groupe décida de la relancer avec des modèles plus simples et moins chères comme le préconisa Eli. La Oldsmobile Light Wagon Olds 20 de 1909 fut produite à 5325 exemplaires pour un prix commençant à 1200 dollar. En 1910, la firme sortit la Oldsmobile Light Wagon Special, qui fut la première limousine de l’histoire automobile. L’année suivante, elle fabriqua la fameuse Oldsmobile Limited dont la vitesse pouvait dépasser les 100km/h pour certaines versions plus onéreuses. Lors de la première guerre mondiale, elle réduit quelque peu son activité civile afin de se consacrer à la production de remorques. Elle prit un peu plus d’ampleur avec la fabrication de 84 000 véhicules du modèle Oldsmobile Light Wagon Light Eight, sur deux ans.

Comme un bon nombre de constructeurs automobile, la société se lança également dans la fabrication de camions, notamment à partir de 1919 avec son très célèbre Oldsmobile Model 43 et le Oldsmobile Model T Grain Box. La société baissa ses prix à partir de 1921, dut à la décision d’un nouveau PDG du nom de Linden au sein du groupe.

On pouvait ainsi se fournir cette voiture pour seulement 850 dollars. L’équipe de design prit pour nouvelle habitude d’ajouter du chrome en abondance sur tous les modèles de la marque à partir de 1925. Les ventes furent très élevées pour le millésime de 1928 grâce au succès de la nouvelle Oldsmobile F-28 qui s’écoula à plus de 85 000 exemplaires pour la première année. En 1935, la firme atteint son millionième véhicule et l’année suivante, dépassa les 200 000 voitures produites en 1 an. L’année de 1940 accueil l’avènement de la boite de vitesse “Hydramatique” totalement automatique, en option pour tous les véhicules de la marque. Après Pearl Harbor en février 1942, Oldsmobile fut réquisitionnée comme toutes les autres marques automobiles afin de participer de nouveau à l’effort de guerre. Elle fut l’une des plus actives avec la fabrication de pièces d’artillerie pour les avions et les chars, des pièces de moteurs d’avions ainsi que d’autres pièces de toutes sortes.

L'après-guerre pour Oldsmobile :

A la fin des hostilités, la société se doit de renouveler rapidement sa collection de voitures civiles, afin de reprendre sa place sur le marché de l’automobile. Elle commence ainsi son renouveau avec la Oldsmobile Futuramic en 1948. L’année suivante, elle présente au monde la toute nouvelle Oldsmobile Ninety Eight qui est équipée du tout nouveau moteur de la marque, le fameux V8 Rocket de 304 ci. Il permit de propulser cet engin à plus de 135 ch et puis par la suite 300 ch.

 La fameuse Oldsmobile Eighty Eight apparaît seulement un an après. Ces deux modèles ont apporté des notes de prestiges à la marque avec leurs styles très tendances et leur motorisation sophistiquée. Quelque temps après, l’entreprise se met à fabriquer des roquettes pour bazookas dans le contexte de la guerre avec la Corée. Pendant les années 60, la gamme des 88 se développe considérablement avec la Oldsmobile Holiday, la Oldsmobile Super, la Oldsmobile Gold Rocket et surtout la Oldsmobile Sedan. En 1961 apparaît la Oldsmobile F-85, venue pour aligner la société avec ses concurrents sur le marché de la voiture compact. A partir de 1962, la marque accueille un nouveau modèle, le fameux Oldsmobile Starfire TurboCharged. Une production de masse est réalisée grâce à un réagencement de ses usines. En 1964, on compte 500 000 unités vendues avec 26 modèles différents dont la Oldsmobile Cutlass. En 1965, la gamme est composée de 37 modèles différents. L’évènement majeur de cette année est la sortie de la Oldsmobile Toronado. La marque dépassa ses 12,000,000 véhicules fabriqués en 1969. La 4-4-2 construite en 1968 sert de pace-car en 1970 pour l’Indy 500.

La firme décide de changer sa motorisation en 1977 pour un moteur Diesel fournit par la GM. Ce dernier est placé également sur les 88 et 98. Pour les 5 années à suivre, la société produit plus d’un million de voitures pour chaque millésime et dont la moitié est dut au Oldsmobile Cutlass. C’est dans cette même période que sort la Oldsmobile Ciera, la Oldsmobile Firenza Cruiser ainsi que la Oldsmobile LX Cruiser. La marque continue pendant une décennie avec plus ou moins les mêmes modèles. Afin de s’imposer comme le champion des circuits de courses, Oldsmobile fabriqua un surpuissant avion de chasse du nom de Oldsmobile Aerotech doté du nouveau moteur 2L Quads 4 de la marque. Elle développa encore deux autres versions de ce modèle en 1989. Il faut attendre 1995 pour voir apparaître un nouveau modèle, la Oldsmobile Aurora. Malgré sa volonté de se réinventer, la société voit ses ventes chuter de manière considérable. En 2001, la décision prise par la GM de fermer la marque se concrétise en 2004.

Malgré une fin quelque peu tragique, cette marque nous laisse un héritage incroyable de voitures légendaires. Si l’on devait résumer son histoire merveilleuse, on parlerait d’élégance, de sensations et de performances à couper le souffle.  

Pour en savoir plus :

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter