Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login
Ford F100
Ford F-100 1953

PDSF de départ

test

MPG Estimé

test

N/A

Voitures américaines :

Ford F100 1953

 

La création du modèle de pick up mythique Ford F100 survient en 1953 au lendemain de la seconde guerre mondiale. La marque Ford, considéré comme démodé aux yeux d’une clientèle plus moderne, se voit obligé de faire un rafraîchissement de ses modèles. La société a la chance d’avoir à sa tête Henry Ford II, petit-fils du fondateur, qui décide de faire de se remaniement, une histoire personnel. Les premiers changements occasionnés ne tarde pas à se voir et c’est ainsi que l’automobile américaine assiste a la venue au monde de la ligne de pick up qui sera la plus vendue au monde, la très célèbre série F qui selon les analystes, a permis a la firme de faire presque la moitié de son bénéfice dans la fin du vingtième siècle.

La première génération de ces F-séries propose au public trois version entre 1948-1952:

  • Le F1 d’une demi-tonne

  • Le F2 d’un trois-quart de tonne

  • Le F3 ayant une grande capacité de chargement.


En 1953, afin de maintenir sa dynamique de modernisation, Ford redessine ses modèles et vient les baptiser avec un autre nom et c’est ainsi que le F1 devient le fameux F100. C’est là que l’épopée de cette camionette commence.


 

Ford F100     ford f100 1953

Découvrez immédiatemment notre listing de Ford F-100 aux meilleurs prix


 

Le design du Ford F100

Le pickup est formé d’une calandre spectaculaire qui est composé d’une barre horizontale superposé sur trois dents imposantes, une cabine vaste avec une banquette confortable de deux personnes, un pare-brise bombé, des fenêtres oblique, une lunette arrière très large, un marchepieds pour fournir aux gens une assistance à l’accès de la cabine, un capot assez plat et des ailes bien larges. Côté motorisation, ce modèle se fait greffer le très célèbre V8 à huit cylindres. Ces véhicules ont une puissance de 93 cv pour 3400 rpm/tours par minute. Ayant le soucis lié à la sécurité de leur clients et pour proposer une conduite mieux maîtrisé, la compagnie installe des freins à disque au niveau des roues avant et des roues arrières de son Ford F100. Les principaux avantages de ses freins, sont de ralentir ou de cesser complètement la rotation des roues. Elles sont produites à cette époque par la société WildWood Genie.

Les camionnettes ont un empattement de 110 pouces, qui est tout simplement le terme d’usage pour décrire l’entièreté de la longueur du centre de la roue avant à celui de la roue arrière. Les poids de ces dernières étaient de 3,102 £ avec une capacité de chargement maximal de à  peu près 4300 £.

Le modèle de Ford F100 1954 est construit sur la base d’une monocoque en acier combiné permettant d’unifier la carrosserie et le châssis. La cabine reste quant à elle standard. Il reçoit un moteur V8 plus puissant, deployant 130 cv d’une taille de 239 pouces cubes relié à une boite manuelle avec de plus un système overdrive qui permet de multiplier le rapport de transmission, avec eci, huit cylindres ayant un diamètre de 3,5 pouces ainsi qu’un taux de compression de 7 à 2, expression désignant le rapport entre la quantité de carburant et celle de l’air au moment de la combustion. La capacité du réservoir de ce F100 est d’environ 64 litres.

L’empattement de cette production ne varie que très légèrement et passe à 115 pouces. La longueur du véhicule est d’un totale de 198 pouces de long pour 73,5 de large.

La version de 1956 sera emprunt du style de la nouvelle génération des F-séries lancé trois ans auparavant. Ce modèle là sera très célèbre justement pour son design des plus détonnant. Le pare-brise anciennement oblique, devient enveloppant. Un système électrique de 12 volts est incorporé. L’intérieur a également droit à une re-modernisation avec le redessinement du tableau de bord et celle de la fenêtre de ventilation. A l’extérieur de ce Ford F100, la calandre et les feux avant/arrière n’échapperont pas à l’équipe de stylisme. Le F100 de 1956 est plus particulier encore avec son choix très varié de coloris allant du bleu métallique au rouge flamme en passant par le noir corbeau sans oublier les autres tel que le vert clair, le bleu calir, le vert prairie ou bien le gris avec une finition blanche à deux tons.

Au niveau de ses mensurations, l’empattement reprend sa taille initiale de 110 pouces et pour certains modèles, un de 118 pouces pour une taille totale de 189 à 203 pouces. Cette camionette est légèrement plus lourde, entre 3,100 £ et 3,300 £ . Pour propulser cette merveille de F100, Ford propose un éventail de quatre moteurs, dont trois Y-Bloc V8 à carburateur léger peu différent l’un de l’autre et un six cylindres en ligne appelé le “Kilométrage Maker” par la compagnie, qui est un moteur très économique en essence pour son époque. Ces moteurs là sont à peu près 30% plus puissant que les précédants avec 137 cv pour le plus petit et 173 cv pour le plus puissant. Côté transmission, la société en offre pour tout les goûts en partant d’une manuel à trois, quatre ou cinq rapports ou bien une automatique ainsi qu’une overdrive.

L’année suivante, le modèle du Ford F100 est encore quelque peu restylisé et dès 1959, il reçoit en cadeau la motricité à ses quatre roues lui conférant ainsi une aptitude à ce sortir de positions compliqués et de maintenir une haute stabilité sur chaussée glissante.

La course au rajeûnissement de ces F-séries, pousse Ford à reprogrammer une nouvelle fois le style de ses camionnettes avec un cadre uni-corps pour répondre à la demande de ses consommateurs, mais ce modèle n’est pas une réussite et cela ne tarde pas à s’en faire ressentir sur les ventes. Il sera remercié du marché au milieu des années 60.

Pour rattraper ce léger dérapage, c’est au moment du lancement de sa quatrième génération en 1966 que Ford sortira le très aimé modèle Ford F100 1966, qui dès lors fait parti des classiques de la catégorie des camions. La compagnie décide de l’équiper avec un six-cylindres développant 150 cv ou bien un autre tiré par 170 cv. Dans ces versions là, la courroie et la chaîne ne sont pas encore mis en place à l’instar de sept paliers principaux et pignons de distribution, le tout relié à une boite soit manuelle à trois ou quatre vitesses ou bien automatique. Ce camions très robuste dispose à son actif d’une cabine à deux portes et également à quatre portes avec des banquettes de plusieurs places. Pour la taille, le premier fait 115 pouces d’empattement et le seconde 129 pouces. Afin d’embellir son modèle chérit, la firme lui ajoute des enjoliveurs couleur argent ainsi qu’un tableau de bord rembourré mais qui conserve la vue très large de l’ancien modèle Ford F100 1961. Ford met le paquet au niveau des suspensions avec un système à double poutre constitué de ressorts hélicoïdaux permettant aux 2 essieux d’amortir de façon autonome et qui assure une absorption des chocs beaucoup plus efficace même sur un terrain accidenté. Par contre le poids de ces dernières ont pris un sacré coups avec toutes ces modifications pour un total de 4200 à 5000 £ pour sa version à deux roues motrices et 4600 à 5600 pour celle à quatre roues motrices. Dès 1967, ce modèle se voit conférer un style plus anguleux qui le poursuivra jusqua la fin de sa production.

De cette année à 1972, le F100 subit très peu de modifications. C’est en 1973 que la marque institue, en plus de changements corporels, à ses modèles, une solidification à tout endroits de la carrosserie pour faire du Ford F100 un symbole de camionnette des plus robuste avec des cadres en acier, des portes à double couche, et un chromage de fortes épaisseurs sous le pare-chocs avant. Les cabines sont légèrement plus longues afin d’augmenter l’espace de rangement à l’arrière des sièges. Pour les moteurs, pas beaucoup de changement, le pick up roule toujours avec son six-cylindres de 240 pouces qui grandit par la suite vers une taille de 302 pouces. Les suspensions profite quant à elle d’une technologie plus avancée avec un système totalement flottant, des ressorts à lames progressistes ainsi qu’un engrenage hypoïde pour les essieux arrières. En 1974, suite à la demande de ses consomateurs, la marque propose la Super Cab à quatre portes pour permettre à trois nouveaux passagers de prendre parts au voyage. Entre 1973 et 1975 est produit le F100 XL avec son style très carré qui ne séduit pas fortement le public.

C’est en 1977 que le pick up de série F100 ainsi que ses camarades de la série F deviendront le véhicule le plus vendus des états unis, laissant derrière eux les voitures de tourisme pourtant plus rapide.

La version Ford F100 de 1979 est semblable aux performances des anciens modèles, mais vient tout de même se distinguer par une cabine plus large permettant à ses occupant d’allonger leurs jambes comme dans un salon. Pour sa motorisation, Ford l’équipe d’un moteur V8 à injection d’une taille de 235,5 pouces cubes avec 6000 tours à la minute et pouvant aller de 0 à 60 en moins de 30 secondes, le tout relié à une transmission manuelle à cinq vitesses. Pour ajouté un plus à ce modèle, l’équipe technique le dote d’un système de freinage hydraulique.

Le Ford F100 s’éteint en 1983, il a su donner à ses propriétaires le confort, la tenue de route, la stabilité,la sécurité et la possibilité de l’utiliser comme outil de travail tout en conservant une dignité qui ont marquer les esprits et font de ce pick up bien plus qu’une simple camionnette, mais bien l’héritage d’une passion commune qui nous fait revivre le contexte historique de son époque.   


 

Ford F100     ford f100 1953

Découvrez immédiatemment notre listing de Ford F-100 aux meilleurs prix



Autres articles :

N/A

Merci pour votre demande

Telechargez gratuitement la brochure. Rentrez simplement vos informations pour avoir acces a votre brochure.

Le lien de telechargeement apparaitra sous la forme une fois celle-ci completee, enjoy!!!

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter