Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login
Ford Thunderbird 1955
Ford Thunderbird 1955

PDSF de départ

Test

MPG Estimé

Test

N/A

Voitures américaines :

Ford Thunderbird 1956


Ford Thunderbird 1956 : La compagnie Ford fut créée en 1903 par un révolutionnaire de l’industrie, Henry Ford. Ce dernier provient d’une famille de fermiers immigrés aux États-Unis à la moitié du XIX siècle. Il abandonna très rapidement ses études, qu’il considérait comme inutiles, afin de se consacrer à la mécanique qui l’intéressait davantage. Le créateur de la fameuse Ford Thunderbird 1955 commença sa vie en tant que réparateur de montres pour ensuite construire des machines à vapeurs, dont il apprit la confection en autodidacte. Il fait par la suite des études pour devenir ingénieur et fut embauché par Edison Illuminating Company en tant que mécanicien. Son salaire lui permet enfin de se consacrer à plusieurs expériences dans le domaine des moteurs à essences.

Il finit par mettre au point sa première automobile en 1896 qu’il appela “Ford Quadricycle”, et qui transportait son propre combustible. Encouragé par les chaleureuses paroles de Thomas Edison, Ford décida de quitter l’entreprise pour fonder la sienne avec son associé William.H.Murphy en 1899, la Détroit Automobile Company. Elle fut finalement dissoute en 1901 par manque d’activité. Afin de promouvoir sa seconde compagnie de fabrication automobile, Ford fait des courses de voitures à bord de ses propres modèles, et c’est ainsi que ses ventes prirent de l’ampleur. Depuis toujours, la gagne au volant signifie l’envolée des ventes au tournant.

Ce fut plusieurs désaccords entre ses actionnaires et lui-même qui eurent raison de sa deuxième société en 1902. Ford a rencontré de nombreuses difficultés avant de voir des modèles réussis comme la Ford Thunderbird 1955. De nature optimiste, Ford se relança pour la troisième fois dans la conception d’une nouvelle entreprise, la Henry Ford Company, avec désormais Malcomson, une ancienne connaissance rencontrée à Edison Illuminating, et les frères John et Horace Dodge en tant qu’investisseurs. Le succès ne fut pas de suite au rendez-vous, ce qui obligea Malcomson à demander l’aide du président de la banque germano-américaine de Détroit, John.S.Gray, qui investit la somme de 10500$. La réussite ne tarda pas à arriver, et c’est ainsi que l’entreprise prit de l’ampleur avec notamment le modèle B et K.

L’évènement majeur et qui fut la clé de la réussite pour la compagnie Ford, fut l’installation d’une toute nouvelle méthode de travail appelée Fordisme dans toutes ses usines de construction. Cette technique révolutionnaire consiste à diviser le travail global en plusieurs taches et de les faire effectuer par un employé différent pour chacune d’entre elles, avec un rythme régulier et une redondance manuelle.

Cela permet en plus de contrôler la quantité de travail réalisée par chaque ouvrier et d’augmenter de façon considérable le nombre de voitures produites par jours, et afin de répondre à une demande en constante augmentation. Les employés étaient payés plus chers que la moyenne afin de contrer l’absentéisme fréquent de l’époque et pour leur permettre également de s’offrir une Ford. Ce fut d’ailleurs le modèle T qui profita de cette nouvelle façon de travailler et fini par équiper un foyer sur deux en 1919. Ford continu de grandir et devient un groupe de plus en plus considérable et fut même un acteur principal de l’effort de guerre lors de la seconde guerre mondiale.

La naissance de la Ford Thunderbird 1955 

Les tendances automobiles changent beaucoup après la guerre, et c’est désormais, les voitures sportives qui sont à la tête des ventes. Afin de conserver le monopole du marché qu’elle se partage avec Chrysler et General Motors, Ford se met à construire des modèles bien plus à la mode après avoir lancé plusieurs études de marché. C’est ainsi qu’apparaît dans le monde automobile, la fameuse Thunderbird 1955.

Cet oiseau de tonnerre vient concurrencer directement la magnifique Chevrolet Corvette sortie deux ans au préalable en 1953. Ford met le paquet sur le design de sa belle avec une face avant très généreuse en chrome et agrémentée d’une calandre ovale accompagnée de deux pièces chromées en forme d’obus et d’un pare-chocs surmonté de deux petits phares. Le capot prend un peu de volume grâce à la prise d’air fonctionnelle et les ailes bien arrondies, dont les extrémités sont incrustées par des feux également de forme circulaire. Les flancs sont plutôt lisses, mais décorés tout de même par une petite fioriture en métal et une entaille se finissant à la fin des ailes arrière. La poupe reçoit les mêmes enjolivures que le pont avant avec les deux pièces en forme d’obus, le pare-chocs et les phares arrondis avec en plus des feux clignotants à l’extrémité des ailerons.

Le design de l’intérieur n’a rien à envier à celui de l’extérieur. On peut dire qu’il n’a pas été bâclé par l’équipe de stylisme, avec son magnifique tableau de bord orné par un semi-cadrant de vitesse et deux autres plus petits et circulaires de chaque côté, et deux sorties de climatisation avec une radio au centre. Le volant de la Ford Thunderbird 1955 est à deux branches pour une circonférence supérieure à la moyenne. Une banquette molletonnée fait office des deux sièges avant, obligeant les designers à avancer la boite de transmission un peu plus vers l’avant.

La version de Thunderbird 1955 est proposée soit en cabriolet soit en coupé, mais avec seulement deux places. L’empattement de cette dernière est de 2590 mm pour une hauteur de 1310 mm. Son poids de 1490 kg repose sur des suspensions à bras triangulés avec des ressorts hélicoïdaux. Coté motorisation, Ford l’équipe d’un V8 développant 245 ch, relié à une boite manuelle à trois rapports ou bien automatique, ce qui lui permet de dépasser la Chevrolet Corvette C1 de General Motors avec une vitesse de pointe maximale de 195 km/h.

La Ford Thunderbird de 1955 représente bien l’esprit animant les différents constructeurs de l’époque. La seule règle était : “toujours plus vite, toujours plus fort”. Ainsi, à chaque fois qu’un concurrent créait un nouveau bolide, l’autre surenchérissait avec un autre encore plus puissant et mieux dessiné. Il faut dire que c’est dans l’adversité que l’homme, ou plutôt la voiture devient plus forte, obligeant tout à chacun à se surpasser pour offrir au monde de l’automobile des véhicules incroyables animés par des motorisations bestiales.

En plus de sa tenue de route et de ses performances incroyables, la Ford Thunderbird 1955 nous fait partager de magnifiques sensations lorsque l’on la conduit, et n’hésite pas à nous faire partager l’histoire d’hier sur les routes d’aujourd’hui avec son style futuriste.

Autres articles :

N/A

Merci pour votre demande

Telechargez gratuitement la brochure. Rentrez simplement vos informations pour avoir acces a votre brochure.

Le lien de telechargeement apparaitra sous la forme une fois celle-ci completee, enjoy!!!

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter