Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login
Ford Gran Torino
Ford Torino Gran 1967

PDSF de départ

Test

MPG Estimé

Test

N/A

Voitures américaines :

Ford gran torino 1972

 

La Ford Gran Torino est un véritable bijou offert au monde de l’automobile par le groupe Ford en 1967. Cette société construite en 1903 par Henry Ford, n’a cessé de nous offrir des modèles de mieux en mieux dessinés et plus puissants au fil des années. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la Ford Motor Company n’a qu’une envie, revenir le plus vite possible dans la course face à ses deux adversaires depuis toujours, la General Motors et la compagnie Chrysler.

Du fait que les tendances ont changé, le groupe ne peut pas se permettre de simplement rafraîchir quelque peu ses anciens modèles. C’est ainsi que l’équipe de stylisme a été dans l’obligation de mettre en marche son imagination, afin de créer le véhicule qui sortirait le groupe de son image de voiture à papa. Le premier coup d’éclat fut réalisé par la Ford Mustang de Lee Iaccoca en 1964, où le chrome fut utilisé en abondance. Si cette dernière eut un succès sans précédent, il n’empêcha que Ford se devait d’innover sans cesse et apporter également à sa gamme, un modèle un peu plus familiale.

Ce fut ainsi qu’il mit en place un nouveau projet de voiture, la Ford Torino qui n’était finalement qu’une dérivée de la Fairlane produite entre 1962 et 1970. Celle-ci est différente de la Gran Torino. Dans sa carrosserie de base, elle présente une calandre rectangulaire quadrillée avec quatre feux ronds incrustés. Les ailes sont inexistantes et sont remplacées par un capot anguleux surmonté d’une prise d’air fonctionnelle. Même si les flancs sont un peu plus ondulés, la poupe arrière suit quant à elle le schéma du pont avant. L’intérieur de la Ford Torino 1962 se veut plus discret avec une planche de bord réunissant 4 cadrans, un volant en bois ainsi qu’une banquette à l’avant et à l’arrière. Pour ces débuts, la marque ne les proposa qu’en coupé et fastback (toit fuyant). Grâce à sa toiture allant jusqu’à l’arrière et de ses incroyables performances, elle fut apte à être utilisée comme Pace-Car Indy de l’année 67. Ensuite, l’équipe technique lui confère un châssis monocoque afin d’apporter une meilleure tenue de route avec une augmentation de la rigidité au passage. Côté motorisation, le moteur de base de la Torino était un V8 Windsor 302ci, mais également un V8 390ci FE, un V8 289ci Windsor, un L6 200ci et pour finir, un puissant V8 428ci Cobra Jet développant 335 ch. Le tout était relié soit à une boite automatique, ou bien à une autre manuelle à 3 ou 4 vitesses. On eut même le droit à une version GT composée d’une console centrale, de bandes de couleurs ainsi que tout un ensemble de fioritures afin de la rendre personnalisée.

L'apogée de la Ford Gran Torino 1967  

Il aura fallu attendre 1972 pour voir apparaître la star de tous les écrans, la fameuse Ford Gran Torino. Elle se démarque des autres modèles avec ses lignes acérées et son allure très sportive. Le panneau avant fut d’ailleurs remodelé avec une calandre plus robuste, deux paires de phares individuelles, un pare-chocs en chrome et un capot plus esthétique accompagné d’une double prise d’air. Le design aérodynamique de la Gran Torino se complète bien avec la suite de la carrosserie qui est tirée vers l’arrière. L’intérieur reste à peu près le même avec sa banquette avant et ses cadrans circulaires. Le volant est tout de même remplacé par un autre en cuir mono-lame portant l’inscription Ford. Pour cette version Ford Torino, la marque ne propose qu’une carrosserie fastback ou bien coupé d’une taille de 5,25m de longueur pour 2,02 de largeur. Côté motorisation, la gamme commence avec un V8 302ci de 130 ch d’autre tel que le V8 Cleveland de 5,8L ou bien le V8 429ci Lima de 220 ch, sans oublier bien sûr, les fidèles Windsor. Quant à la transmission, elle reste identique aux années précédentes.

Mise à part sa participation aux “Nascar”, ce qui fit de la Ford Gran Torino un des emblèmes de la voiture américaine, ce fut certainement sa participation dans la série “Starsky et Hutch” diffusée pendant 92 épisodes entre 1975 et 1979, et dans le film Gran Torino de Clint Eastwood en 2008. Cette voiture évolue légèrement en 1973 avec une calandre plus compacte et deux moteurs en plus. L’année suivante, elle se doit respecter la nouvelle loi anti-chocs adoptée aux Etats-unis et ce fut ainsi, qu’elle s’est vu remodeler de façon complète la partie arrière. Pour le même millésime, la gamme perd une partie de sa motorisation, qu’elle troque avec un peu plus de puissance pour l’ensemble de ses moteurs. Si le pack de tableau de bord Rally était en option les années précédentes sur la Gran Torino Sport, elle devient désormais obligatoire. Pour 1975, le couple des moteurs est quelque peu amélioré et l’ancien volant est désormais remplacé par un autre à trois branches plus esthétiques. Il faut tout de même déplorer la disparition des quelques fioritures luxueuses de l’habitacle. Pour sa dernière année, la Gran Torino ne fut pas assez solide pour finir les “24 Heures Du Mans” ou bien les “24 Heures de Daytona”. En plus de cela, elle fut amoindrie au niveau de ses performances du fait de plusieurs lois d’antipollution. Celle de la série de Ben Stiller fut d’ailleurs en vente à plus de 1000 exemplaires pour les nostalgiques après son succès à la télé.
Ce fut la dernière année pour ce modèle banal devenu légendaire.

La diffusion d’un modèle au grand écran lui permet d’entrer dans l’histoire malgré qu’il ne possède pas forcément le plus beau design ou les meilleures performances, même s’il est vrai que l’alliance des deux ne soit pas indissociable. On a d’ailleurs plusieurs exemples dans l’histoire automobile comme la Ferrari de la série “Magnum”, la Delorean de “Retour vers le Futur” ou même la Dodge Charger de “Fast and Furious” et encore bien d’autres. En plus de tout cet univers axé autour de l’image dégagée par le véhicule, il faut rappeler le rôle essentiel de l’esprit dans lequel il fut conçu. Dans le cas de la Ford Gran Torino, Ford souhaitait avant tout permettre à une plus grande partie de la population de se procurer une voiture digne de ce nom. Avec chacun de ces modèles, il réalisa de nouveau le rêve de son créateur, l’industriel Henry Ford, fondateur du Fordisme et visionnaire d’une voiture pour tous.

Autres articles :

N/A

Merci pour votre demande

Telechargez gratuitement la brochure. Rentrez simplement vos informations pour avoir acces a votre brochure.

Le lien de telechargeement apparaitra sous la forme une fois celle-ci completee, enjoy!!!

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter