Voitures americaines: Comment trouver et importer votre voiture de collection...
Member Login
studebaker-commander-regal-deluxe-1948
Studebaker Commander Regal 1947

PDSF de départ

24 000$

MPG Estimé

87 000km

N/A

Voitures américaines :

Studebaker Commander Regal


 La Commander Regal est une voiture de style compacte fabriquée par la compagnie Studebaker de 1947 à 1955. Cette société fabriquait à la base des chariots avant de se reconvertir dans l‘automobile dès 1895. Elle devint célèbre surtout grâce à ses utilitaires et certaines de ses voitures classiques au look atypique. Elle connaît des hauts et des bas tout au long de son existence. Un de ses personnages clés qui lui permit de maintenir la tête hors de l’eau, fut le célèbre designer Raymond Loewy. Ce dernier rentre dans la firme à partir de 1936 et redessine tous les modèles de la marque. C’est ainsi qu’elle connaît un grand succès en 1939 grâce à sa fameuse “Studebaker Champion”, avant de devoir amoindrir sa production civile pour participer à l’effort de guerre pendant la période de la Seconde Guerre Mondiale de 1942 à 1945.

 

L'après guerre pour la Commander Regal :

Après les hostilités, ses usines de voitures sont relancées avec plusieurs nouveaux modèles dont la célèbre Commander Regal. Celle-ci fait partie de la ligne Commander lancée depuis 1928. Elle fit les beaux jours de la marque pendant plusieurs décennies, mais surtout avec sa version “Regal”. A ses débuts, elle présente une face avant joliment dessinée avec un capot bombé orné d’une pièce chromée et acérée à son extrémité. Ses ailes ont aussi le droit à un aileron sur la moitié de leur longueur et à des feux d’éclairage circulaires à leur pointe. Le panneau avant se compose de l’insigne de la marque, d’une calandre divisée en petits rectangles et d’un pare-chocs. Les flancs de cette Commander Regal sont très sobres dans l’ensemble, si ce n’est un léger renflement de la carrosserie vers l’arrière et un bas de caisse en chrome. La poupe suit ce schéma épuré avec une malle bien dessinée, une jolie poignée, des feux de stop et un pare-chocs. Pour l’intérieur, l’équipe de design lui place deux banquettes avec un dossier baquet côté passager. Son volant est sécurisé par un double cerclage et deux branches. Quant à son tableau de bord, il dispose de trois cadrans alignés indiquant la vitesse, les tours du moteur ainsi que sa température et le niveau d’essence. Plusieurs boutons de contrôle y sont placés juste en dessous, sur sa majeure partie.

 

Le renouveau de la Commander Regal des années 50 :

En 1950, la face avant de la Regal subit une reconfiguration totale. Ses ailes ainsi que son capot sont effilées et mieux travaillées. L’insigne présent sur la partie avant est remplacé par un élément ressemblant à un réacteur d’avion et l’éclairage à l’extrémité des ailes laisse place à d’autre plus petit, en plus d’un feu de gabarit supplémentaire. La calandre chromée disparaît et une nouvelle en deux parties et de forme ovale la remplace. Les parties latérales de cette Commander Regal 1950 restent quant à elle inchangées. L’arrière est pour sa part que très légèrement modifié. Les feux de stop sont désormais placés à la verticale et des petits phares antibrouillard sont ajoutés. La configuration de l’habitacle reste la même dans sa globalité, mise à part le volant qui reçoit une troisième branche et une pièce à la forme d’un petit obus en son centre.

A partir de 1952, la Commander Regal est de nouveau modifiée au niveau de son design. La forme de son capot et celle de ses ailes sont comme le modèle de base, seule la calandre est véritablement modifiée. Elle se compose d’une barre en forme de “V” allongé sur le dessus et du pare-chocs pour le bas, avec plusieurs tiges verticale entre elles. Les flancs restent une nouvelle fois identique à ceux d’origine, tout comme la poupe et l’habitacle.

Des modifications encore plus profondes sont réalisées sur la Regal 1952 l’année suivante. Le capot est aplanit, il perd son élément chromé sur le dessus et ne conserve qu’un insigne en forme d’étoile à trois branches à l’avant. Ses ailes sont identiques au modèle antérieur. La calandre est de nouveau redessinée en deux parties de forme atypique, avec une barre au centre. Les flancs de cette Commander Regal perdent leur renflement ainsi que leur bas de caisse chromé, afin d’obtenir un rendu plus lisse. Pour ce modèle, le design intérieur est cette fois-ci reprit. Tout d’abord, la sellerie échange sa banquette avant contre deux sièges individuels, le volant n’a plus qu’un demi-cerclage et la planche de bord est reconfigurée. Cette dernière subit un changement de place au niveau de ses cadrans qui sont abaissés en plus d’être dorénavant au nombre de quatre et les boutons de contrôle passent au-dessus.


La fin de la Commander Regal en 1955 :


Pour son dernier millésime en 1955, la Regal subit un lifting de la face avant. Son capot est moins convexe, il est orné d’une pointe de flèche allongée à son extrémité et glisse jusqu’à la calandre. Cette dernière est désormais de forme ovale avec un “V” très obtus surmontés d’un “S” au milieu et les lettres de la marque gravées sur le dessus. Des feux de gabarit rectangulaires y sont ajoutés de part et d’autre. Son pare-chocs devient beaucoup plus lisse et moins proéminent que l’ancien modèle. Les flancs de cette Commander Regal reçoivent une baguette chromée fine sur toute la longueur. Sa poupe est également retouchée tout comme l’avant. Ses ailes arrières sont plus saillantes et son pare-chocs fait un petit zig-zag pour épouser la forme de ces premières. Côté habitacle, elle adopte tout d’abord une lunette panoramique à l’arrière. De plus, la banquette est à nouveau de mise, le volant récupère son cerclage entier et la planche de bord est profondément restructurée. Elle ne compte plus que deux cadrans pour la vitesse et le compte/tours, un lecteur radio au centre, six boutons de contrôle et une petite boîte à gants.

Côté motorisation, cette Commander Regal 1955 est équipée d’un V8 de 224 ci développant 140 ch à 4500 tr/min avec un taux de compression de 7.5:1 grâce à un carburateur à double corps. C’est plus de 20 000 exemplaires qui seront vendus pour sa dernière année de production.

Elle laisse derrière elle une jolie histoire et des passionnés qui ne s’en lassent pas jus-qu’aujourd’hui. C’est de là qu’on apprécie une véritable voiture de collection, car malgré le fait que le mode se démode, la Commander Regal avec son style persiste à travers les générations.                


Pour en savoir plus :     

N/A

Merci pour votre demande

Telechargez gratuitement la brochure. Rentrez simplement vos informations pour avoir acces a votre brochure.

Le lien de telechargeement apparaitra sous la forme une fois celle-ci completee, enjoy!!!

Si Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier.

Bienvenue ,

S'il vous plait sélectionner la page de profil de voiture que vous souhaitez consulter